TEKE

N’HESITEZ PAS A PROPOSER VOTRE AIDE POUR COMPLETER CE SUJET

 

La connaissance du pays téké pose énormément de problèmes techniques et scientifiques, qui contredisent de beaucoup le discours officiel congolais. Commençons par la fin.

Lorsqu’en 1880 Pierre Savorgnan de Brazza arrive sur les terres de l’actuel Congo, il n’y a pas de royaume téké existant. L’espace est occupé par des populations organisées en petites chefferies indépendantes les unes des autres. Ces chefferies sont dirigées par un Mokoko (ou Makoko, ou Onko’o selon l’accent) et sont à peine peuplées de quelques centaines à quelques milliers d’âmes. Un certain nombre de ces chefs reconnaissent une autorité religieuse à l’un d’entre eux, le Mokoko Ilo, lui même chef d’un village ordinaire à Mbé, d’à peine quelques centaines d’âmes, au delà desquels, son pouvoir est purement religieux sur les autres princes. Il est le détenteur des fétiches des ancêtres qui ont créé cette dynastie de princes cousins, qui jadis formaient sans doute un empire plus important que les vestiges que vient trouver P.S. de Brazza, mais qui à coup sûr n’existe plus en tant qu’Etat politique cohérent. D’où la préference de Brazza qui avait un raport politique avec lui, de favoriser le Mokoko plutôt que l’Onkoo.

Le témoignage de Léon Guiral, compagnon de route de Brazza, qui écrit un livre de témoignage sur leur campagne est plus que précis sur la situation politique de cette région à leur arrivée:

« On l’a déjà remarqué sans doute, la vérité m’a obligé à débaptiser le roi. (…) Dans le Congo Makoko (comme le dit P.S. de Brazza qui en a répandu l’usage) se dit Mokoko. Ce nom lui-même est non un nom propre mais un mot indigène qui est synonyme de chef. Si on devrait respecter le vocabulaire batéké, en parlant du roi, on devrait dire « le Mokoko« , c’est à dire le chef par excellence. Il y’a des Mokokos un peu partout de Stanleypool à la rivière Lawson. J’ai parlé ici même d’un Mokoko de Nkuna qui n’a rien à voir avec celui du haut fleuve.
Ce dernier est le grand chef des Batékés. Cela veut-il dire qu’il commande à tous les Batékés? Pas le moins du monde. Mokoko n’a pas de pouvoir temporel. C’est le grand féticheur, le chef spirituel et, qu’on me pardonne l’expression, c’est le Pape des Batékés. Mokoko jouit du prestige que les Batékés attache à la possession des fétiches. (…) Mais son action effective sur les Batékés est loin de correspondre à son influence morale: elle ne dépasse pas les cases de son village.
« 
Léon Guiral, Le Congo Français, du Gabon à Brazzaville, page 293

Il semblerait que Pierre Savorgnan de Brazza qui avait pour mission d’obtenir un accord juridique d’un roi pour justifier la colonisation devant ses rivaux européens et devant l’histoire, s’en fabriqua tout simplement un. Il lui fixa une couronne imaginaire et étendit le pouvoir de sa signature jusque sur les côtes des loango, Kongo etc… Mais on l’a vu, déjà à Nkuna, la future Brazzaville un autre Mokoko, Ntchoulou de son nom (ou Ntsulu), régnait souverainement.

Il faut noter aussi que le royaume téké dont le colonisateur français s’est fait le fondateur n’a d’ailleurs pas d’histoire: on ignore sa superficie, ses origines, son découpage territorial ou administratif, les attribut du pouvoir politique du roi et son exercice quotidienne, ses vassaux s’il en avait, la lignée de Ilo, comment s’exprimait le lien de vassalité, quel type d’impôt lui payait-on, comment réglait-il les problèmes à l’intérieur du royaume et de quels autres Etats voisins était-il reconnu? Si la seule existence de royaume n’est pas d’avoir signé la soumission coloniale à celui qui l’a inventé et reconnu, la France de Brazza, il serait intéressant que les historiens, amateurs ou professionnels répondent à tant questions techniques qui rendent flou cette entité.

En outre, les explorateurs et les témoignages écrits les plus anciens (surtout XVIè siècle) ignorent l’existence d’un peuple ou d’une culture appelée « téké ». Ce sont plutôt les anziques (anzico en portugais) à qui on attribue de peupler les zones reconnues aujourd’hui téké. Quel est donc l’origine de cette dénomination? depuis quand est-elle en usage et que renferme t-elle comme concept?

 

ANZIQUES

Le pays des anziques correspond en grande partie à ce qui est reconnu aujourd’hui comme étant le pays téké (voir carte). C’est grâce au témoignage de l’italien Filippo Pigafetta qui l’a visité en 1591 avant de raporter son récit à Duarte Lopès qui le met en écrit, que nous le connaissons et que ces cartes, approximatives, ont été dressées. Du pays des Anziques il n’a connu que la première agglomération au delà du Kongo, située sur Nkuna (Pool Malebo) et dirigée par un prince du nom de Ngobila. Le nom de cette ville serait selon lui Concobella. N’ayant vu ce nom assez italien comme son témoin se répéter nulle part, la communauté scientifique pense que c’est la désignation kue Ngobila (chez Ngobila) qui a été mal rapporté par le visiteur. Toutefois, information importante, Pigafetta affirme que le grand chef et puissant Ngobila se dit dépendre d’un roi, le Micoco (pluriel de mokoko pour lui donner plus de poids?) dont la capitale serait Monsol. Cette autre dénomination n’a jamais pu être confirmée ni déchiffrée et le témoin n’y sera jamais arrivé. Il se trouve néanmoins que, l’emplacement indiquée, correspond à quelques encablures de Mbé. Interrogés au XXè siècle, les habitants de la région reconnaissent l’existence d’un ancien village de Mbé abandonnée avant la création du Mbé dans lequel Brazza trouva le Mokoko Ilo. Par ailleur, « anzique » ou « anzico » en portugais, vient du Kongo nziku, qui signifie ami proche.

 

Mbé Nkulu

Une ville du nom de Mbé, désigné dans la tradition batéké par « Mbé Nkulu », l’ancien Mbé, qui aurait été habité jusque vers l’an 1800 par des populations Tyo. Les premières cartographies européennes sur la région, paru au XVIIè siècle y situent dans ces encablures la capitale du royaume d’Anzico, Monsol. Les principaux centres Anziques se trouvent sur le Malebo, à L’est du Kongo et un peu dans les plateaux Kukuya. Toutefois, ceux qui rapportent cette information avouent l’avoir obtenue par ouïe-dire (en dehors du Malebo) et n’ont pas vu la nécessité d’y arriver à cause disent-ils de l’anthropophagie qui y serait coutumière mais aussi parce que la zone est extrêmement peu peuplée, parfois 1 habitant au km² et l’archéologie a confirmé qu’aucune cité ne fut jamais très peuplée dans cette zone.

Pourquoi tout ce qui semble indiquer la capitale chez ce peuple, est sans pouvoir politique? S’agit-il dans le cas de Monsol aussi, d’un centre religieux? Selon M-C Dupré (in Métallurgie et politique en Afrique centrale: deux mille ans de vestiges sur les plateaux batékés), Mbé du Makoko Ilo n’a jamais regroupé plus de quelques centaines d’habitants.

 

Identité.

Groupe particulièrement divers, on ignore ce qui constitue le point commun, tant la liste des peuples se reconnaissant téké est longues. Par ailleurs, tous portent à la fois une seconde identité: kukuya, nziku, tyo, tégué, gangoulou… Plus on recherche des points communs, plus on s’aperçoit que les éléments exceptés finissent par faire des contradictions qui se renient. Les tékés se définissent finalement plus par opposition à leurs voisins que par ressemblance entre eux. Dans une zone géographique allant de la Cuvette jusqu’au Mayombe, est téké celui qui n’est pas Mbochi, Mbéti, Kota, Obamba, Loumbou, Ndassa, Nzabi, Tsangi, Kunyi, Yaka, Bembé, Sundi, Lari, Kongo, Hangala, Dondo, Bobangi ou Likouba. Chacun pense savoir qui fait partie d’une liste qui aurait dépendu de l’Onko’o. En 1966, mr Tséké, juge au tribunal coutumier de Mossendjo improvisa une liste auprès d’un chercheur français, et celle-ci servi de référence un temps. Ce qui est sur c’est que c’est fluctuant depuis 2 siècles. On y regroupe les Tyo, aboma, ngangulu, tégué, kukuya etc…

Les tékés sont forgerons. Cette habileté leur a toujours conféré une place de choix. Le Mwene Kongo (juste appelation du « Mani Kongo ») avait une garde téké autour de lui. Vendu en esclavage comme les autres nègres ( la première trace remonte à 1560), Marie-Claude Dupré affirme qu’ils étaient généralement mis dans des positions plus élevées par rapport aux autres esclaves, parce que vantés pour leur intelligence, l’habileté de leur artisan ou la beauté de leur femme. C’est le cas en Colombie ou au Brésil où on les appelle Angicos, Monjoros, Moncongues (sans doute de Mokongo).

 

 

 

 

 

N’HESITEZ PAS A PROPOSER VOTRE AIDE POUR COMPLETER CE SUJET

7 Réponses à “TEKE”

  1. De la igneé dit :

    Je suis surpris que beaucoup de congolais soient nus et dépourvus des connaissances basiques de leur histoire. Le royaume Batéké n’est pas une invention des Européens. Sa découverte remonte au 12 siècle. Mais il s’est divisé en chefferie vers la fin du 19 siècle. Il s’étendait du Shaba aux plateaux Batéké de la Haut-Ogooué au Gabon.
    Ounko’o était élu par un collège de 12 grandes familles jusqu’à nos jours, c’est l’une de premières démocraties au monde, comparable avec celle du peuple israélite. . Pour mieux vous informer, cherchez à relire vos cours d’histoire en classe de seconde des années 70, si vous aviez eu la plaisir d’aller au lycée à cette époque car c’était la plus belle époque dans le domaine éducatif et social. Arrêtez de parler des choses que vous ne maitrisez pas. Je fais partie des descendants de ces 12 grands électeurs héréditaires. Chez nous le roi n’est pas un élu comme au temps du Royeau Kongo, dont le fils Roi à succèdé à Alphonso 1er par exemple.
    Thanks
    JPM

  2. Makita dit :

    C’est insuffisant et imprecis

  3. A GOGO dit :

    Comment peut-on se lancer dans une telle marée de conneries.
    L’organisation des tékés est la partie la plus glorieuse du passé dont les Congolais sans exception doivent se glorifier.
    Cesser de dénigrer notre histoire en vous basant sur le témoignage d’un Italien esclavagiste qui ne nous reconnaissait san doute aucune humanité.
    Il faut se battre, car la lutte des peuples est idéologique. Défendez votre histoire en recherchant des éléments positifs comme le font tous les grands peuples.
    A vous lire

  4. canada goose norge dit :

    « Dance » central — additional on « SYTYCD » [url=http://canadagoosenorge.8ewebs.com]canada goose norge[/url] canada goose norge

  5. JoycleCooca dit :

    Hello to the healthy coterie on this fair forum. Receive me start myself. I am doktor and i am competition this website :
    ligtv
    Waiting to all these friends.
    King Regards

  6. carnmhjrov dit :

    After Hangzhou green city is hit into bolt by Liaoning, prevent form with project of bean curd broken bits
    If not be to TV is in direct seeding, writing cheap wholesale jordan shoes on screen  » in exceed a match  » model of written characters, green city and Liaoning shut the door to undertake in sweet river base this protects class big fight, looking to resemble is an education contest in base of the peaceful in green city. Your person is not had of language is, green city player appeared to treat the fight maintaining level that the issue involves life and death as really have nothing to do the education contest of the difficulties, full-court somnambulate, fluctuation half is swallowed each two play, 0:4Disastrous defeat, wait for the team that maintain level as Henan, Shandong, Liaoning in succession get victory, green city compares Qingdao of the team end mat only many 3 minutes. Shenyang visits club general manager by force anxiety-riddenly, groan: « If accept the match that go down or this position, wanted to demote really. Wanted to demote really..
    No matter be green city or Liaoning, the big fight of match of similar without this kind of setting education was experienced in the past. Green city has the trouble of slow heat, it is how important that they forgot this it seems that one protects class big fight, after begin did not promote actually act vigorously, its match is the rhythm that warm up surpasses completely.
    Watch adversary Liaoning team instead, they want excitement apparently much, the 8th minute, at Han Chao Zun Lu takes ball hind to pass the copy below Shi Ke, be entered in Jindong and answer in the converging attack of tinkle grand before passing the door, yang Xu shoots Buddhism procurable. Green town is whole line of defence by Yu Hanchao one person sheet is carried, shi Ke was stupefied a bit even.
    Lose a ball prematurely and did not sleep lightly dreamboat, green town is whole match as somnambulate, defend resemble bean curd broken bits, flaw 100, telifunuoweiji performs cap magic easily, on aggression, each resembles wearing a fault boots, buddhism hits Leinatuo fly, fabuleixiao is more unusual, in doing not have even dot ball.
    A nightmare, did full 90 minutes, a deathly stillness in the bathhouse after contest, everybody is defeated a bit foolish. Of guard of stone of national black team leader stalking or branch hind prevent be hit to wear for many times by Liaoning team, in his heart extremely sad, had eaten dinner to be with respect to direct lie down on the bed, the hope sleeps shut-eye can mood of be pacified dismay, but how to sleep to be not worn again and again.
    Receive reporter telephone call, he says tired outly: « The match is hit into such, in the heart very afflictive, according to such result ought not to be for actual strength. We throw a ball too early, everybody is jumped over later kick urgently more bad, a bit muddled.  » first time experience protects class big fight, shi Ke expresses to be not tremendous protecting class pressure brings about young player to break down, « The national young player of green city team is more, often rush about back and forth recently the match, want every position that keeps very good to be able to compare difficulty. Of Likelinke and ridge field coach teach the style is distinguished somewhat, we are in the task of their at hand also each are not identical, back and forth the match also is meant at the same time should often part changeover. The match of 6 adjourned last week, today is a country green after coming back first the match, total feeling is a bit incommensurate. Total feeling is a bit incommensurate..
    Ridge cropland and drill team criterion more sleeping and eating is installed hard, return guesthouse, they gathered up hurriedly a few dinner, hold urgent meeting instantly, see kinescope, seek an issue, the conference leaves in the evening at 10 o’clock.
    Certain herbaceous plants with big flowers of Shenyang of the leader of a sports team says: « Wave motion still basically appeared on team member state of mind, in feeling to keeping class team, green city situation is favorable, a little blind and hopeful, think Liaoning is lost advocate field advantage, the meeting is good hit a bit, the ignored on the thought, the result brought about big score to lose a ball. The result brought about big score to lose a ball..
    The door also thinks Jiang Bo to everybody was to be defeated by his: « The match undertakes easily, feeling to appear in ourselves heart is green city is benefited from which, be such idea killed us actually. Prepare not quite adequately on the thought, obviously actual strength of the other side wants tall, we return underestimate the enemy actually, win a ball how possibly?  » below annulus namely advocate field is right a Shanghai Shen Xin, this protects class big fight is to not allow to have more break, shen Kui says: « Today’s game went in the past, next drill team is met and team member people confabulate, let their brace, must not lose self-confidence. But the match later must want to spell adversary, is not to resemble waiting for adversary to go all out so today. The adversary that maintain level is seeking branch desperately, on this vital link, we cannot have any lax. We cannot have any lax..
    Add 11 holiday mid-autumn, 3 bayonet see protect class big fight redly (include two among them advocate) waiting for them.

  7. maillot Gerrard enfant dit :

    Hi, I log on to your new stuff on a regular basis. Your story-telling style is witty, keep up the good work!
    maillot Gerrard enfant

Laisser un commentaire

 

Le Soleil une source d'éner... |
Coquillages, fossiles, miné... |
blogdelaterre.skyrock.com/ |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LVF Sturmbrigade SS Frankre...
| Paranormal
| une nouvelle vie